/
/

Commerçants : 6 conseils pour passer au click-and-collect

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur tumblr
Partager sur email

Ce reconfinement a été un nouveau coup dur pour les commerçants, surtout en pleine période d’achats de Noël. 
Bonne nouvelle dans ce triste tableau : il a été démontré que la maintien de l’activité était possible grâce au digital. Voilà six étapes pour passer au click-and-collect. Vous le verrez, c’est plus simple et plus rapide qu’il n’y parait.

jeune femme utilisant son smartphone

Peut-être y aviez-vous déjà pensé avant d’être rattrapé par la crise du Covid-19. Si vous disposez déjà d’un site internet et d’un petit réseau de points de vente, le click-and-collect est un outil parfait pour préserver votre activité à moindre coût. Le Ministère de l’Économie y encourage même les commerçants pour maintenir au maximum leur activité. Un décret publié le 29 octobre dernier au Journal officiel autorise les activités de livraison et de retrait de commandes, au-delà de l’achat de produits de première nécessité.

Voilà les étapes à suivre pour vous lancer.

1- Présentez votre catalogue et ses disponibilités

Si vous ne l’avez pas déjà sur votre site, il va falloir présenter les produits et services de catalogue en ligne. Pour que l’offre soit attractive, il faut qu’elle soit la plus complète et la plus riche possible. Idéalement, le client doit pouvoir trouver toutes les références sur votre site. Pour chaque article, vous devez renseigner ses caractéristiques essentielles ainsi que son prix.
À cela, il faut ajouter une information essentielle : le suivi des stocks en temps réel. Vous ne voulez pas décevoir un client qui aurait passé commande et qui repartirait les mains vides de votre point de vente. Si vous avez plusieurs magasins, l’acheteur doit savoir clairement si vous avez le produit qui l’intéresse en stock ou si vous pouvez l’y transférer rapidement.

2- Ajoutez un module de commande sur votre site

Deuxième étape : permettre à vos clients de passer commande directement sur votre site. Cela peut prendre deux formes différentes : soit l’achat en ligne (il vous faudra dans ce cas une solution de paiement dont on vous parle plus bas) ou la e-réservation. Dans les deux cas, le client viendra en point de vente retirer sa commande, et la régler dans le cas de l’e-réservation.
Pour garantir le succès de cette étape, il faut que ces possibilités de commande en ligne soient très visibles et bien expliquées sur votre site. Non seulement il faut donner envie d’acheter, mais il faut rassurer en expliquant comment le faire. Le contexte du confinement oblige certains consommateurs, parfois peu habitués, à passer à l’achat sur internet. C’est important de bien les accompagner pour ne pas les décourager. Précisez donc bien vos horaires d’ouverture, les moyens de paiements etc.

3- Faites-vous connaitre, et faites connaitre ce nouveau service

Pourquoi déployer des efforts pour mettre le click-and-collect sur votre site si personne n’est au courant ? L’étape de promotion du service ne doit pas être négligée. Mettez par exemple à jour votre profil « Google my Business », c’est souvent une clé d’entrée essentielle pour se faire repérer par de nouveaux clients. D’ailleurs, Google propose depuis peu une nouvelle fonctionnalité permettant d’indiquer aux clients si la livraison et le retrait en magasin sont possibles.
Faites également la promotion de votre service sur vos réseaux sociaux : Facebook, Instagram etc. Si vous avez une base de données client, email ou sms, écrivez-leur pour leur parler de votre service.
Et enfin, n’oubliez pas les affiches sur les vitrines de vos points de vente. C’est aussi un excellent moyen de faire du bouche-à-oreille dans votre quartier.

4- Proposez un paiement en ligne sécurisé

Si vous souhaitez proposer directement la commande en ligne, et pas seulement la e-réservation, vous devez vous doter d’un système de paiement sécurisé. Des solutions existent qui rassureront vos consommateurs, et sécuriseront le paiement pour vous.

5- Soignez la relation client

On ne le dira jamais assez : le client est roi – surtout quand il est rare ! Mettez en place un système d’emails qui notifiera votre client lorsqu’il passe une commande ou lorsque celle-ci est prête.
Prenez soin aussi de bien indiquer où se trouve votre point de retrait. Un store locator sur votre site peut aider à vous trouver facilement. Ensuite, une fois sur le point de vente, affichez où se trouve le point de retrait. En temps de pandémie, certaines personnes n’ont pas envie de traîner trop longtemps dans vos rayons. Le point de retrait est idéalement placé à l’entrée du magasin, votre magasin pouvant être soumis à une jauge par exemple.
D’ailleurs, il est primordial que vous suiviez à la lettre les consignes sanitaires. Port du masque, distanciation sociale, désinfection régulière… vous devez être irréprochable. Consultez ici les mesures : https://www.economie.gouv.fr/coronavirus-covid-19-informations-recommandations-mesures-sanitaires

6- Et maintenant ?

Maintenant que vous avez en tête les prochaines étapes, vous vous demandez comment passer à l’action. Des solutions comme celles que nous proposons chez Smart Traffik vous permettront de déployer facilement et rapidement votre service de Click-and-collect.

L’enseigne Les Raffineurs, qui s’est lancé avec Smart Traffik en 2014, explique : « La mise en œuvre a été simple avec la configuration d’un widget sur le site et l’import de fichier Excel des stocks et des produits sous forme automatique. La durée de mise en place fut d’environ deux semaines. L’interface est intuitive et ergonomique pour le vendeur. »

Deux semaines seulement pour enfin retrouver une activité, même en plein confinement, c’est à portée de main pour beaucoup de commerçants. Vous le verrez, une fois passée la crise, le click-and-collect restera en plus un canal de vente complémentaire à vos points de vente. L’occasion de transformer cette crise en opportunité pour développer votre activité au travers du digital.

Sélectionnez votre langue