/
/

Comment générer +75% du trafic grâce au SEO local ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur tumblr
Partager sur email
générer trafic SEO local

Comment générer +75% du trafic grâce au SEO local ?

Vous ne le savez que trop bien, les habitudes des consommateurs ont changé ainsi que leur relation avec les marques.

Aujourd’hui, 88% des consommateurs vont sur internet avant d’acheter en magasin.

Ce phénomène appelé ROPO (research online, purchase offline) marque l’accélération de l’omnicanal dans le parcours des consommateurs, qui est un signal fort pour les marques.

Depuis ces derniers mois, elles accélèrent leur présence digitale et unifient leur stratégie de communication, consciente que pour augmenter leur chiffre d’affaires, il faut toucher les consommateurs sur leurs points de contact privilégiés :

  • site internet
  • Google My Business,
  • Store Locator,
  • réseaux sociaux,
  • campagnes de CRM,
  • annuaires…

Aujourd’hui, nous allons voir comment il est possible pour une marque de faire remonter l’ensemble de ses boutiques sur des recherches dites “locales”, c’est-à-dire où l’internaute recherche un produit ou service à proximité de lui.

1 – Qu’est-ce que le SEO local et quel en est l’enjeu ?

Google a bien compris que les internautes sont de plus en plus des mobinautes et que de plus en plus, ils recherchent un lieu à proximité d’eux pour manger, acheter un produit ou bénéficier d’un service…

Le moteur de recherche met alors un point d’honneur à proposer des résultats locaux, dès qu’il identifie que l’intention de recherche de l’internaute sous-entend une notion de localisation. Exemple : “Magasin de chaussures pour femme à proximité

Pour une entreprise ayant un rayon d’action limité à une zone géographique précise, et plus encore pour un point de vente physique, être visible localement sur Internet est une question vitale.

D’ailleurs, cela rend le positionnement plus facile. En effet, il n’est plus nécessaire de se battre contre une multitude de concurrents, à l’échelle de tout un pays, pour arriver devant eux dans les pages de résultats de Google.

Il suffit de bien faire comprendre au moteur que votre profil d’établissement correspond à tels biens ou services sur tel secteur géographique.

Prenez une longueur d’avance : adaptez-vous en faisant du référencement local. Pour cela, l’outil de référence consiste à créer et optimiser sa fiche Google My Business. Mais pas que !

Le SEO local permet aux enseignes et marques de booster la visibilité de leur boutique en fonction de leur zone de chalandise. 

Le SEO local en 5 chiffres :

  • +25% des requêtes quotidiennes sur Google contiennent des éléments de géolocalisation
  • +900% des recherches « near me » ces 3 dernières années
  • 86% des consommateurs recherchent des informations sur les commerces locaux, leurs services et produits depuis internet (84%) ou depuis leur smartphone (88%)

Un magasin visible = plus de chances de générer une visite en magasin.

2 – Comment booster son SEO local ?

a) Figurez dans le pack local grâce à Google My Business

Avez-vous déjà entendu parler du fameux “pack local” de Google ? Le pack local confère une visibilité bien supérieure à une simple présence dans Google Maps.

Les résultats locaux sont affichés parmi les résultats naturels dans les SERP de Google. Les mieux référencés apparaissent dans le Pack Local de Google. Par exemple, lorsque l’on recherche “vidange paris pas cher” sur le moteur de recherche, nous pouvons observer que Speedy apparaît 2 fois dans le pack local, et son site est le premier à remonter sur de la recherche organique, donc en SEO local, grâce à son utilisation de la solution Smart Traffik. 

VOUS SOUHAITEZ EN SAVOIR PLUS ?

Maintenant, vous vous demandez sûrement comment apparaître dans ce pack local. En fait, il s’agit de mener plusieurs optimisations sur différents fronts. Il vous faudra donc : 

  • Optimiser votre fiche GMB
  • Optimiser votre store Locator

b) Optimisez votre fiche GMB

Chaque magasin bénéficie de sa fiche Google My Business, vitrine de votre commerce, qu’il vous faut d’abord revendiquer. Une bonne optimisation de cette fiche vous permettra d’augmenter la visibilité locale de votre magasin. C’est un rare moyen qui permet encore à de petites structures d’être positionnées avant les acteurs majeurs de leur secteur.

  • ​​Le premier conseil que nous vous donnons est d’être à 100 % de taux de remplissage de votre fiche. Il s’agit de remplir consciencieusement tous les champs disponibles du formulaire, les horaires d’ouverture (sans oublier les horaires exceptionnels, pour les ponts, les jours fériés…), les services, etc.
  • Soyez précis dans le remplissage de votre fiche.
    Utilisez les mêmes noms, adresses et numéros de téléphone sur toutes les entités : sur votre site officiel et sur d’autres sites (annuaires locaux…). C’est ce qu’on appelle le NAP (Name Address Phone number). Pour Google, il sert à identifier votre structure. Il est important de toujours utiliser les mêmes termes partout où vous les citez. Il faut, par exemple, éviter d’écrire « Av. P. Bert » sur votre site et « Avenue Paul Bert » sur votre fiche. Utilisez en priorité l’adresse provenant de sources officielles.
  • Rédigez un titre qui correspond parfaitement à votre nom de marque. Contentez-vous de ce nom sans y ajouter d’informations superflues telles que des mots clés, slogans, services ou même des informations géographiques.
    Dans le cas des chaines d’établissements notamment, toutes les fiches doivent avoir exactement le même nom.
  • Renseignez la description de l’établissement, avec un texte pertinent (qui utilise un maximum des termes de votre thématique). Mais là encore, ne faites pas de bourrage de mots-clés. Utilisez-les correctement (sans faire de sur-optimisation !).
  • Bien sûr, il ne faut jamais donner de mauvais renseignements dans sa fiche.
  • Pour les images, il convient au minimum d’ajouter les photos de bases : le logo, l’image de couverture, l’équipe, une vue de l’intérieur et une de l’extérieur de l’établissement.
  • Bien vérifier régulièrement les informations publiées, les avis et les photos en particulier (sachez que n’importe qui peut ajouter une photo sur votre fiche…).
  • Choisir les bonnes catégories. Ce n’est pas toujours évident de trouver celles qui correspondent parfaitement à votre activité. Mieux vaut utiliser des catégories approximatives, que rien du tout.
  • Optimiser le site et les pages d’atterrissage :
    Comme pour positionner un site web, il faut faire du netlinking, obtenir des liens qui pointent vers votre fiche Google My Business. Commencez par les pages Contact ou Mentions légales de vos propres sites, pour tisser astucieusement des liens vers votre fiche.
  • Obtenez régulièrement des avis (positifs, si possible, mais pour positionner correctement votre fiche dans Google, c’est la quantité qui prime).
    Rester naturel dans les avis, ne pas en obtenir 20 avec 5 étoiles, en 1 jour. Surtout si les concurrents en ont que très peu ou pas du tout.
    Il est bénéfique d’obtenir des commentaires, en plus des étoiles. Il est vraiment important de prendre le temps de répondre à chacun des avis et surtout des avis négatifs. Excusez-vous, expliquez ce qui n’a pas bien marché, proposez une remise exceptionnelle ou encore proposez-leur un rdv particulier… Tous les moyens sont bons pour maintenir une bonne e-reputation.
  • Le comportement des internautes, le taux de clics, le taux de rebond. Si un résultat est plus cliqué qu’un autre, cela va compter.

c) Misez sur un Store Locator performant

Le Store Locator est un élément essentiel dans la recherche locale de vos clients. Il leur permettra de vous localiser en quelques clics grâce à la géolocalisation, si celui-ci est suffisamment performant. 

Quel est son intérêt ? 

Dans bien des cas, les achats en point de vente sont effectués dans un rayon de 20 km autour du lieu de vie du consommateur. Pour un magasin local ou un service de proximité, il serait contre productif de chercher à se positionner à une échelle nationale. Les efforts à faire pour gagner en visibilité sur une zone géographique pertinente, seront nettement moins importants ! Le store locator est donc un outil parfaitement approprié pour qu’un retailer gagne en visibilité sur le rayon d’action qui l’intéresse, sans gaspiller son budget.

Un internaute qui effectue une requête locale dans un moteur de recherche, qui le dirigera vers une page de store locator, a de fortes chances d’avoir trouvé la bonne réponse à sa recherche.

Il va probablement effectuer une action sur le site. Il est engagé dans une dynamique pouvant le conduire à un acte d’achat.

Pour revenir sur le cas de Speedy, ils ont certes poussé leurs efforts sur une bonne optimisation de leurs fiches GMB, mais pas que. Comme je vous le disais précédemment, mieux vaut ne pas mettre tous ses oeufs dans le même panier, en maximisant ses efforts sur plusieurs stratégies. 

C’est pourquoi, ces dernières années Speedy a œuvré avec Smart Traffik, le spécialiste du web-to-store, pour implémenter un Store Locator ultra performant. Mais qu’est-ce qu’un Store Locator vraiment compétitif ? 🤔

De quoi est constitué un Store Locator compétitif ? 🚀

  • Page d’accueil : La page principale d’un Store Locator doit répondre à la question suivante : “Où est le point de vente physique le plus proche du client ?” 
  • Cartographie : Le Store Locator est systématiquement illustré d’une cartographie pour une meilleure utilisation de celui-ci. Bien souvent, on retrouve Google Maps, mais n’importe quel autre système de navigation peut être intégré : Here, Mapbox…
  • Pages des points de ventes : Ensuite, nous retrouvons une page par point de vente physique, avec un ensemble d’informations (adresse, coordonnées, horaires d’ouverture, services proposés …)

d) Rendez votre site responsive 

 Aujourd’hui, 42% des achats en magasin sont anticipés et planifiés avec une recherche d’information en amont via le mobile. 

 Mais le mobile est aussi utilisé dans 31% des cas pour rechercher la localisation du magasin, ou encore les horaires d’ouverture dans 30% des cas.

3 – D’autres méthodes pour générer du trafic grâce au SEO local…

La liste pour booster son SEO local est encore longue.

Dans cette vidéo, Julien notre Head of Sales spécialiste du web-to-store vous donne la liste de tous les leviers à utiliser pour vous aider à booster votre présence locale ! 

En bonus, Corentin Rouille, Product Manager chez Axa nous explique comment ils ont déployé avec succès les outils de Presence Management auprès de 4500 agents et comment ils ont généré plus de leads grâce au local !

Découvrez le webinar : https://www.smart-traffik.io/actualites/webinar-rdv-gmb-store-locator-quels-leviers-pour-booster-presence-locale/

chiffres clés retail 2021

Les chiffres clés du retail 2021

Le monde du retail est un monde qui va très vite. Aujourd’hui, on parle digitalisation, SEO local, expérience client, mobile, cookies tiers…

Sélectionnez votre langue